Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Epilation Laser Définitive: le bilan

    pinup9.jpg

    Il y a quelques mois déjà, je vous avais parlé de mes premiers pas avec l'épilation laser (ou à lumière pulsée) de mes aisselles, puis je vous avez fait part des premiers résultats. En cette presque fin d'été, il est temps de faire le bilan.

    Temps passé: Cinq séances d'environ 10 minutes, à peine arrivée déjà repartie.

    Douleur: Quasi inexistante aux aisselles, en fait la même que celle ressentie à la cire (le maillot doit donc être autrement douloureux.)

    Argent dépensé: 500 euros. Ah oui, tout de même!!!

    Poils restants: Au début de l'été, environ 30 ou 40 % comme annoncé au début du traitement mais la moitié sont tellement fins et blonds qu'on ne les voit qu'avec une loupe. Quant aux autres, moi l'adepte de la pince épilée, je décide de les enlever dès qu'ils apparaissent ce qui doit me prendre environ trente secondes le soir dans ma salle de bain. Vous pouvez aussi faire une petite bande de cire ultra rapide et je pense qu'ils deviennent de plus en plus rares avec le temps.

    Le vrai bilan à faire c'est que pas une seule fois de tout l'été je n'ai eu à sortir un T-shirt de ma penderie plutôt qu'un débardeur pour cause d'épilation limite, mieux je n'ai même pas eu ne serait-ce qu'à me poser la question: LE BONHEUR!!

    Alors c'est décidé, à la rentrée (ou plutôt vers novembre parce que là je suis archi bronzée), je prends mon courage à deux mains (ma carte bleue aussi d'ailleurs va devoir être courageuse!) et c'est parti pour le maillot. J'vais leur faire la peau à ces poils!!

  • Le Dressing de Charlye

    647299776.jpg

    Attention, attention mesdames et messieurs, approchez approchez... Charlye vous ouvre son dressing. Je suis le genre de filles qui aiment d'amour ses vêtements, qui est très soigneuse et qui ne jette rien, trop dur!! Je ne vois d'ailleurs aucune raison de se débarrasser des petites merveilles que l'on a longtemps convoité derrière la vitrine des magasins et qui nous ont apporté tant de joies, même si on ne les a pas enfilé depuis au moins deux ans. Malheureusement, mon placard ne va pas tarder à exploser et comme j'ai déjà commencé à me ravitailler en prévision des grands froids de l'hiver, il va bien falloir que je fasse de la place. Habituellement, c'est ma nièce, ravie, qui hérite de mes petits trésors. Mais depuis peu, adolescence oblige, nous avons régulièrement droit à des discours tels que "j'ai pas besoin de vous et j'vous emmerde". J'ai donc décidé que mes petits amours avaient besoin d'un environnement plus serein et j'ai pensé à vous. Sympa non??

    Je vous ouvre donc les portes de mon dressing sur Charlye's Dressing. Si quoi que se soit vous intéresse, vous pouvez me poser toutes les questions que vous voulez, me demander des photos supplémentaires ou discuter le prix (je ne mords pas), par commentaire ou par mail: la.vie.de.charlye@hotmail.fr . Surtout n'hésitez pas. Je commence à peine mon tri et je vais donc rajouter des ventes très régulièrement. J'espère donc vous y voir bientôt mesdames, mesdemoiselles et même messieurs!!

    Cela ne vous aura sûrement pas échapper que je ne suis pas la seule blogueuse à faire cela et j'ai moi-même piqué l'idée ailleurs. Comme je ne sais plus très bien où, je ne fais pas mon égoïste et je vous en donne quelques autres:

    Bon shopping à tous!!

  • Asos, c'est un piège, n'y allez pas

    A force d'entendre parler de ce site merveilleux qu'est Asos et y avoir fait quelques petits tours, je me suis dit qu'il était grand temps pour moi de faire le grand saut et de commander. Quoi!! Des magnifiques tongs à 8 euros, de superbes escarpins à 15, inutile de résister plus longtemps. Sauf que voilà, après avoir regardé chaque rubrique en détail, voilà-t'y pas que mon panier de shopping comporte pas moins de 13 articles pour un montant total de 171 euros 28. On est loin de mes petites tongs à 8 euros du départ. Comme vous êtes toujours de bon conseil, je vous soumet mon problème et j'attends que vous m'aidiez à faire mon choix. D'avance merci ;)

    8.32.jpg
    Escarpins argents, imitation cuir, 9cm de talon.
    4 euros.jpg
    Vernis gris. J'adore!!
    9 euros.jpg
    Tongs bleues Navy
    11 euros.jpg
    Un baume Rose & Co à la violette pour les lèvres et un au citron pour les mains
    12.50.jpg
    Tongs marron et dorées
    7euros.jpg
    Baume Rose & Co à la fraise
    14 euros.jpg
    Tongs Marron, argent et doré
    17 euros.jpg
    Bottes style Ugg avec fourrure (oui, je sais j'habite à Marseille; et alors!!)
    image1xl.jpg
    Si, si, du vernis jaune
    23.58.jpg
    Des jolies tongs papillons
    30 euros.jpg
    Des spartiates
    imag.jpg
    Encore des tongs
    image1xl.jpg
    Et encore des tongs!!!
    Please Help Me...
  • Chronique Littéraire: L'Oeil de Caine de Patrick Bowen

    9782253123118-G.jpg

    Après une chronique littéraire sur le très léger mais néanmoins très appréciable "les petits secrets d'Emma", je continue sur ma lancée avec un style tout à fait différent, un thriller, mais bizarrement, c'est encore une histoire de secrets.

    L'Oeil de Caine, de Patrick Bowen nous plonge dans le milieu de la télé réalité, sujet on ne peut plus actuel. Des candidats qui ont un secret honteux à cacher, et quand je dis un secret honteux je ne parle par juste du fait d'être le fils d'Henri Leconte, arton1633-39147.jpgpartent ensemble pour Las Vegas où ils seront bien sûr filmés 24h/24. Malheureusement pour eux tout ne vas pas se dérouler comme prévu. Au lieu de honte, trahison et célébrité, ça va plutôt être frayeur, sang et mort au tournant. Un psychopathe les a pris pour cible et détourne leur car avant qu'il n'arrive au pays du pêché, en se débrouillant pour qu'on ne les recherche même pas. Ils atterrissent dans un village minier abandonné en plein désert ou ils vont mourir un par un.

    Voilà pour l'histoire, assez alléchante je dois dire. Quant à mon avis, j'avoue qu'il est assez mitigé. D'abord le début est beaucoup trop long d'après moi. Certes, il fallait planter le décor et avec une quinzaine de personnages, ce n'est pas facile. Mais le premier meurtre n'arrive qu'à la page 171!! Tout de même. L'écriture est plutôt bonne et à partir de cet évènement on est de toute façon tenue en haleine par la découverte du secret de chacun et qui sera le prochain à mourir. Mais le plus important dans ce genre de livre c'est le dénouement. Un très bon livre, super bien écrit avec un bon rythme et une bonne intrigue peut-être totalement gâché par un dénouement moyen. Et bien ici je dirai que c'est le phénomène inverse qui se produit. Le bouquin est pas mal mais c'est son dénouement qui est génial. D'abord, on suit le tueur à différents moments du bouquin et on ne s'attend donc pas à apprendre quoi que se soit de plus intéressant. Et puis si.

    Il y a en fait deux dénouements. Le premier est bien mais comme on s'est un peu mis dans la peau du personnage principal pendant la lecture, nos sentiments sont partagés à ce moment-là. Mais la révélation que l'on nous fait dans les toutes dernières lignes m'a vraiment agréablement surprise. Pour ne pas tout gâcher, je n'en dis pas plus.

    Sinon je suis quand même allée lire les critiques sur la Fnac et comme toujours certains ont détesté et d'autres adoré, donc je vous rappelle que ce ci n'est que mon avis, et si jamais vous lisez le livre, venez me dire ce que vous en avez pensé!

    bibliotheque%20longue.jpg

    La prochaine fois je vous parle de "Maisie Dobbs" de Jacqueline Winspear ou de "Quatre Blondes" de Candace Bushnell, au choix. ;)