Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'oeil de caine

  • Chronique Littéraire: L'Oeil de Caine de Patrick Bowen

    9782253123118-G.jpg

    Après une chronique littéraire sur le très léger mais néanmoins très appréciable "les petits secrets d'Emma", je continue sur ma lancée avec un style tout à fait différent, un thriller, mais bizarrement, c'est encore une histoire de secrets.

    L'Oeil de Caine, de Patrick Bowen nous plonge dans le milieu de la télé réalité, sujet on ne peut plus actuel. Des candidats qui ont un secret honteux à cacher, et quand je dis un secret honteux je ne parle par juste du fait d'être le fils d'Henri Leconte, arton1633-39147.jpgpartent ensemble pour Las Vegas où ils seront bien sûr filmés 24h/24. Malheureusement pour eux tout ne vas pas se dérouler comme prévu. Au lieu de honte, trahison et célébrité, ça va plutôt être frayeur, sang et mort au tournant. Un psychopathe les a pris pour cible et détourne leur car avant qu'il n'arrive au pays du pêché, en se débrouillant pour qu'on ne les recherche même pas. Ils atterrissent dans un village minier abandonné en plein désert ou ils vont mourir un par un.

    Voilà pour l'histoire, assez alléchante je dois dire. Quant à mon avis, j'avoue qu'il est assez mitigé. D'abord le début est beaucoup trop long d'après moi. Certes, il fallait planter le décor et avec une quinzaine de personnages, ce n'est pas facile. Mais le premier meurtre n'arrive qu'à la page 171!! Tout de même. L'écriture est plutôt bonne et à partir de cet évènement on est de toute façon tenue en haleine par la découverte du secret de chacun et qui sera le prochain à mourir. Mais le plus important dans ce genre de livre c'est le dénouement. Un très bon livre, super bien écrit avec un bon rythme et une bonne intrigue peut-être totalement gâché par un dénouement moyen. Et bien ici je dirai que c'est le phénomène inverse qui se produit. Le bouquin est pas mal mais c'est son dénouement qui est génial. D'abord, on suit le tueur à différents moments du bouquin et on ne s'attend donc pas à apprendre quoi que se soit de plus intéressant. Et puis si.

    Il y a en fait deux dénouements. Le premier est bien mais comme on s'est un peu mis dans la peau du personnage principal pendant la lecture, nos sentiments sont partagés à ce moment-là. Mais la révélation que l'on nous fait dans les toutes dernières lignes m'a vraiment agréablement surprise. Pour ne pas tout gâcher, je n'en dis pas plus.

    Sinon je suis quand même allée lire les critiques sur la Fnac et comme toujours certains ont détesté et d'autres adoré, donc je vous rappelle que ce ci n'est que mon avis, et si jamais vous lisez le livre, venez me dire ce que vous en avez pensé!

    bibliotheque%20longue.jpg

    La prochaine fois je vous parle de "Maisie Dobbs" de Jacqueline Winspear ou de "Quatre Blondes" de Candace Bushnell, au choix. ;)