Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

life in cartoon motion

  • Mika en Concert aux Arènes de Nîmes

    mika_logo.jpg

    Lundi soir - Arènes de Nîmes - Dernier concert de la tournée de MIKA - truc de ouf!!!!!! Je vous raconte?

    Bon d'accord, il a fallu plus d'une heure pour arriver à Nîmes, payer le péage, l'essence et le parking et revenir au milieu de la nuit mais ça en valait vraiment la peine. Avec deux copines, nous sommes arrivées vers les sept heures, ce qui nous a permis d'avoir de super places assises quasi en face de la scène. Dans les salles de concert habituelles, le meilleur de l'ambiance se limite en général à la fosse mais pas dans les arènes. Dès le départ, une ola fait le tour pendant plusieurs minutes et la fosse se fait huer quand elle a du mal à suivre le mouvement. Et puis, ça n'a rien à voir avec le concert, mais un super maxi beau gosse vient s'asseoir à côté de nous juste avant que la musique ne démarre, et les super beaux gosses à proximité, c'est toujours bon pour le moral!yelle_pic_4.jpg

    A huit heures tapantes, nous avons droit à une demi-heure de première partie de la première partie en compagnie d'un groupe nîmois. A la voix, je dirai qu'ils ont difficilement plus de seize ans mais honnêtement ils ne s'en sortent pas mal du tout. Pas très loin de nous, se trouve un petit groupe de personnes qui applaudissent à tout rompre, sûrement la famille. Quand ils partent, on applaudit nous aussi bien fort parce que c'était quand même un peu leur moment de gloire bordel!!!

    S'ensuit une loooooooooooongue demi-heure de vagues mouvements sur la scène, vas-y que je te déplace la plante verte de deux centimètres, on que je te déploie une banderole. Je suis presque prête à acclamer Yelle pour qu'elle vienne enfin sur scène et qu'on en finisse! Heureusement, une agréable distraction nous fait patienter. Une partie de la fosse est tournée vers la droite de l'arène et la curiosité étant un vilain défaut très répandu, tout le monde commence à se tourner pour voir ce qu'il se passe. Et là, au dernier étage des arènes, il y a un mec debout, avec un T-shirt orange, qui fait des mouvements improbables à la Pulp Fiction et ce qui est fou, c'est que toute la fosse le suit. Morte de rire!! Petit à petit, c'est toute l'arène qui imite les mouvements de ce mec qui doit être en train de vivre un des moments les plus jouissifs de sa vie. Et comme tout le monde état tourné vers lui, Yelle est entrée sur scène dans l'indifférence générale.

    Au début, on s'était dit que Yelle en première partie c'était plutôt sympa. Erreur. D'abord, on était déjà là 74584-mika.jpgdepuis une heure ensuite, elle est restée trois quart d'heures sur scène à chanter des chansons que personne ne connaissait, à part "je veux te voir", qu'elle a vaguement chanté au milieu d'autres chansons qui se ressemblaient toutes. Quand elle a chanté "A cause des garçons", tout le monde a pensé que c'était la dernière chanson. Nouvelle Erreur, qui a valu à Yelle d'être copieusement huée pour sa dernière chanson. Après son départ, une nouvelle demi-heure de remue ménage sur la scène et à dix heures et quart.... enfin.....

    MIKA!!! Il commence directement par "Relax" et toute l'arène était en folie, debout pendant plus d'une heure et demi de concert non stop. Mika est une pile électrique, il saute dans tous les sens, n'arrête pas une seconde. Le public chante bien sûr, mais personne ne peut suivre son rythme, sa voix haut perché inimitable. Il alterne les chansons qui bougent avec les chansons aux pianos. Lorsqu'il chante Big Girl une immense poupée se gonfle sur la scène, plus tard un cloon fera son show, avant que tous les musiciens reviennent sur scène déguisés en animaux. Le concert ressemble parfois à un spectacle pour enfants et c'est un vrai régal. Mika parle très bien français et nous chante même "Aux Champs Elysées". Il finit le concert par Lollipop et une explosion de confettis magnifiques sur les arènes. Pour les rappels, enfin, magnifique cadeau, Mika vient chanter au piano Grace Kelly... en français.

    Voilà, il est minuit, Mika est parti et les arènes se vident. Il ne nous restent plus qu'à rentrer jusqu'à Marseille avec de la musique plein la tête et c'est sûr, dès que Mika revient, je serai là!

    7.jpg