Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poils

  • Epilation Laser Définitive: le bilan

    pinup9.jpg

    Il y a quelques mois déjà, je vous avais parlé de mes premiers pas avec l'épilation laser (ou à lumière pulsée) de mes aisselles, puis je vous avez fait part des premiers résultats. En cette presque fin d'été, il est temps de faire le bilan.

    Temps passé: Cinq séances d'environ 10 minutes, à peine arrivée déjà repartie.

    Douleur: Quasi inexistante aux aisselles, en fait la même que celle ressentie à la cire (le maillot doit donc être autrement douloureux.)

    Argent dépensé: 500 euros. Ah oui, tout de même!!!

    Poils restants: Au début de l'été, environ 30 ou 40 % comme annoncé au début du traitement mais la moitié sont tellement fins et blonds qu'on ne les voit qu'avec une loupe. Quant aux autres, moi l'adepte de la pince épilée, je décide de les enlever dès qu'ils apparaissent ce qui doit me prendre environ trente secondes le soir dans ma salle de bain. Vous pouvez aussi faire une petite bande de cire ultra rapide et je pense qu'ils deviennent de plus en plus rares avec le temps.

    Le vrai bilan à faire c'est que pas une seule fois de tout l'été je n'ai eu à sortir un T-shirt de ma penderie plutôt qu'un débardeur pour cause d'épilation limite, mieux je n'ai même pas eu ne serait-ce qu'à me poser la question: LE BONHEUR!!

    Alors c'est décidé, à la rentrée (ou plutôt vers novembre parce que là je suis archi bronzée), je prends mon courage à deux mains (ma carte bleue aussi d'ailleurs va devoir être courageuse!) et c'est parti pour le maillot. J'vais leur faire la peau à ces poils!!

  • Epilation Laser... définitive ou non?

    c1a4d2774eaf02a3f9314904c8977834.jpg

    Bon, très bien, je vous l'accorde, l'épilation y'a plus glamour comme sujet de discussion. Mais ne faisons pas comme si nous n'étions pas concernées ou même interessées. Personnellement, je vous l'avoue, l'épilation c'est mon cauchemar. Tout d'abord, je suis très brune (inutile d'entrer plus avant dans les détails, vous avez compris). Pour ajouter à mon malheur, quand j'étais une jeune adolescente stupide, j'ai quelque peu abusé du rasoir = Résultat désastreux assuré. Enfin (non, non, ce n'est pas fini!!), je suis absolument nulle pour m'épiler moi-même à la cire. La seule alternative qui me reste est donc de me pointer toutes les trois semaines chez mon esthéticienne, souffrir copieusement et alléger mon portefeuille de quelques dizaines d'euros (je vous passe le fait que je ne supporte pas la crème dépilatoire à cause d'une peau trop sensible et que je suis allergique à la cire chaude - oui, ma vie est merveilleuse). 09cae11b6c02275a4425d5172ca2be86.jpg

    C'est donc tout naturellement que j'ai commencé à me renseigner sur l'épilation dite "définitive" au laser. Bien sûr, sur internet, on trouve tout et n'importe quoi. Je laisse plus ou moins tomber mais l'idée continue à se frayer un chemin dans les méandres de mon esprit durant plusieurs mois. Fin août, je suis en rendez-vous chez ma dermato quand, soudain, je me souviens que j'aimerais bien tenter l'expérience du laser. Elle trouve ça très bien (même si, un peu cher) et me recommande même un centre spécialisé. Super! Un endroit conseillé par ma dermato ne peut-être qu'un endroit sérieux, donc je me lance. J'appelle le soir même et prend RDV début septembre pour un bilan (gratuit). Le jour dit, j'arrive dans un endroit qui a l'air très select et croise des jeunes femmes (jeunes et moins jeunes d'ailleurs) à la pointe de la mode. Je m'assieds gentiment dans la salle d'attente jusqu'à ce qu'on vienne me chercher. La personne qui me reçoit est très sympathique, je ne sais pas si elle est médecin mais je ne demande pas, ce que je ne sais pas ne peut pas me faire de mal. Elle m'explique donc le procédé: de la lumière envoyé sur mes petits poils qui détruit la racine, ça ne fait pas très mal et pour les aisselles dix minutes suffisent. Je pose alors la question qui me brûle les lèvres: Est-ce définitif? "Absolument" me répond la jolie demoiselle mais... je savais bien qu'il y avait un "mais". En fait, tous les poils qui sont détruits ne reviennent absolument jamais (youpi) mais un pourcentage de poils n'est pas détruit, et ceux qui résistent le feront jusqu'au bout même si je subis 30 séances de laser. J'ai une première petite déception mais au moins ici les informations sont claires, on ne vous mène pas en bateau. 198c93da79b353dd0bef31c1945d47fc.jpgDeuxième question qui fâche: Et à combien s'élève ce pourcentage d'irréductibles poils?? Pour le savoir, elle doit observer ma peau et bien sûr, mes gentils petits poils. Je me dis qu'enfin ma peau très claire et mes poils de brunes consciensieusement entretenus au rasoir depuis des années vont avoir leur avantage. Après diagnostic (à peine un coup d'oeil jeté) la damoiselle m'annonce 60% de poils qui ne repousseront plus. Je sais bien que vous l'avez déjà compris mais cela fait donc 40% de poils qui seront toujours là malgré les 4 ou 5 séances de laser à 100 euros l'une!!!! Deuxième mauvaise nouvelle. Malgré tout, je ne me laisse pas démonter, j'en ai envie depuis longtemps alors je vais essayer, au moins sur les aisselles, et puis, selon le résultat, on verra pour le reste. Je demande donc un rendez-vous et la jeune fille me répond que là, tout de suite, elle est libre. C'est parti!!! Elle sort son laser (ah tiens, ça ressemble pas tellement à celui de mettre Yoda) je m'allonge, lève les bras et reçois comme des petites décharges qui piquent, allez, deux secondes. C'est génial, ça ne fait même pas mal et dix minutes plus tard je remets déjà mon T-shirt. Je suis toute contente et je ne m'accroche même pas à mes 100 euros en partant. Au bout de quelques jours mes poils repoussent (c'est normal) mais finissent par tomber d'eux-mêmes. Mon deuxième rendez-vous est la semaine prochaine mais pour le moment je ne dois même pas avoir 20% de mes poils qui ont repoussé donc je vais changer la date. Je suis très contente mais je ne me réjouis pas trop vite. Elle m'avait prévenue que chez certaines la repousse est plus longue et que ça ne veux pas dire qu'ils ne vont pas revenir mais bon, le début est encourageant.

    C'est promis, je vous tiendrez au courant au fur et à mesure des séances. Je commence déjà à économiser pour le maillot et un jour peut-être, je ferai les jambes. Oui, je veux des jambes comme sur la photo toute l'année (comment ça l'épilation au laser ça ne fait pas grandir???).

    5833e35f109bf0ef99cc17ad6bb7a1a5.jpg