Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Epilation Laser... définitive ou non?

    c1a4d2774eaf02a3f9314904c8977834.jpg

    Bon, très bien, je vous l'accorde, l'épilation y'a plus glamour comme sujet de discussion. Mais ne faisons pas comme si nous n'étions pas concernées ou même interessées. Personnellement, je vous l'avoue, l'épilation c'est mon cauchemar. Tout d'abord, je suis très brune (inutile d'entrer plus avant dans les détails, vous avez compris). Pour ajouter à mon malheur, quand j'étais une jeune adolescente stupide, j'ai quelque peu abusé du rasoir = Résultat désastreux assuré. Enfin (non, non, ce n'est pas fini!!), je suis absolument nulle pour m'épiler moi-même à la cire. La seule alternative qui me reste est donc de me pointer toutes les trois semaines chez mon esthéticienne, souffrir copieusement et alléger mon portefeuille de quelques dizaines d'euros (je vous passe le fait que je ne supporte pas la crème dépilatoire à cause d'une peau trop sensible et que je suis allergique à la cire chaude - oui, ma vie est merveilleuse). 09cae11b6c02275a4425d5172ca2be86.jpg

    C'est donc tout naturellement que j'ai commencé à me renseigner sur l'épilation dite "définitive" au laser. Bien sûr, sur internet, on trouve tout et n'importe quoi. Je laisse plus ou moins tomber mais l'idée continue à se frayer un chemin dans les méandres de mon esprit durant plusieurs mois. Fin août, je suis en rendez-vous chez ma dermato quand, soudain, je me souviens que j'aimerais bien tenter l'expérience du laser. Elle trouve ça très bien (même si, un peu cher) et me recommande même un centre spécialisé. Super! Un endroit conseillé par ma dermato ne peut-être qu'un endroit sérieux, donc je me lance. J'appelle le soir même et prend RDV début septembre pour un bilan (gratuit). Le jour dit, j'arrive dans un endroit qui a l'air très select et croise des jeunes femmes (jeunes et moins jeunes d'ailleurs) à la pointe de la mode. Je m'assieds gentiment dans la salle d'attente jusqu'à ce qu'on vienne me chercher. La personne qui me reçoit est très sympathique, je ne sais pas si elle est médecin mais je ne demande pas, ce que je ne sais pas ne peut pas me faire de mal. Elle m'explique donc le procédé: de la lumière envoyé sur mes petits poils qui détruit la racine, ça ne fait pas très mal et pour les aisselles dix minutes suffisent. Je pose alors la question qui me brûle les lèvres: Est-ce définitif? "Absolument" me répond la jolie demoiselle mais... je savais bien qu'il y avait un "mais". En fait, tous les poils qui sont détruits ne reviennent absolument jamais (youpi) mais un pourcentage de poils n'est pas détruit, et ceux qui résistent le feront jusqu'au bout même si je subis 30 séances de laser. J'ai une première petite déception mais au moins ici les informations sont claires, on ne vous mène pas en bateau. 198c93da79b353dd0bef31c1945d47fc.jpgDeuxième question qui fâche: Et à combien s'élève ce pourcentage d'irréductibles poils?? Pour le savoir, elle doit observer ma peau et bien sûr, mes gentils petits poils. Je me dis qu'enfin ma peau très claire et mes poils de brunes consciensieusement entretenus au rasoir depuis des années vont avoir leur avantage. Après diagnostic (à peine un coup d'oeil jeté) la damoiselle m'annonce 60% de poils qui ne repousseront plus. Je sais bien que vous l'avez déjà compris mais cela fait donc 40% de poils qui seront toujours là malgré les 4 ou 5 séances de laser à 100 euros l'une!!!! Deuxième mauvaise nouvelle. Malgré tout, je ne me laisse pas démonter, j'en ai envie depuis longtemps alors je vais essayer, au moins sur les aisselles, et puis, selon le résultat, on verra pour le reste. Je demande donc un rendez-vous et la jeune fille me répond que là, tout de suite, elle est libre. C'est parti!!! Elle sort son laser (ah tiens, ça ressemble pas tellement à celui de mettre Yoda) je m'allonge, lève les bras et reçois comme des petites décharges qui piquent, allez, deux secondes. C'est génial, ça ne fait même pas mal et dix minutes plus tard je remets déjà mon T-shirt. Je suis toute contente et je ne m'accroche même pas à mes 100 euros en partant. Au bout de quelques jours mes poils repoussent (c'est normal) mais finissent par tomber d'eux-mêmes. Mon deuxième rendez-vous est la semaine prochaine mais pour le moment je ne dois même pas avoir 20% de mes poils qui ont repoussé donc je vais changer la date. Je suis très contente mais je ne me réjouis pas trop vite. Elle m'avait prévenue que chez certaines la repousse est plus longue et que ça ne veux pas dire qu'ils ne vont pas revenir mais bon, le début est encourageant.

    C'est promis, je vous tiendrez au courant au fur et à mesure des séances. Je commence déjà à économiser pour le maillot et un jour peut-être, je ferai les jambes. Oui, je veux des jambes comme sur la photo toute l'année (comment ça l'épilation au laser ça ne fait pas grandir???).

    5833e35f109bf0ef99cc17ad6bb7a1a5.jpg
  • Red or Not

    15815bd4c18fc4cefbac5af8dadc0fe6.jpg

    Une question existentielle me vient à l'esprit: peut-on mettre du rouge à lèvres rouge sur n'importe quelle bouche??? La question me taraude depuis quelques jours parce que oui, moi qui n'est toujours mis que du gloss, j'ai envie d'un rouge très rouge. Alors, comme n'importe quelle fille dans ma situation, que fais-je? Je pose sans attendre cette question à une amie. Elle me dit qu'elle sa bouche est trop pulpeuse ('suis jalouse) et que ça lui donne l'air vulgaire. On ne peut apparemment pas mettre du rouge sur n'importe quelle bouche alors, mais mon problème à moi ça serait plutôt une bouche trop petite. Le mystère s'épaissit. Je n'arrive pas à me résoudre à dépenser vingt euros pour un lipstick que je ne mettrai peut-être jamais. Finalement, en farfouillant dans la salle de bain de ma mère j'arrive à dégoter quelque chose qui ressemble vaguement à un rouge assez douteux, mais bon, j'me l'ance. Après une longue observation dans le miroir je commence à m'y faire et trouve même ça pas trop mal... jusqu'à ce que ma mère arrive: "Tu vas à une fête costumée ma chérie?" Oui, je sais, ça fait des années que j'ai compris que pour mon bien être personnel il vallait mieux pour moi ne pas trop écouter son avis mais la j'avoue qu'elle m'a perturbée! Alors, et vous, qu'en pensez-vous? Peut-on mettre du rouge sur n'importe quelle bouche???

  • Tout pour... mes lèvres

    a4d79b249de1488032f37de7ff461490.jpg

    Partie 1: Soins et baumes en tous genres

    Je suis du genre "peau de crocodile", alors pour mes lèvres, 24h sans hydratation et j'ai l'air de revenir d'un voyage d'un mois au pôle Nord. En conséquence, je peux vous assurer que les crèmes et les baumes, ça m'connait. De plus, en bonne addict du shopping que je suis, j'adore tester toutes les nouveautés dont le packaging m'attire, et ce n'est pas peu dire. Pourtant malgré ces nombreux essais, seuls quelques produits ont réussi à devenir des basiques de ma salle de bain.

    • Gommage: c0751f1d94d590bc5c818d64550f8dcc.jpgAvant de me rendre compte qu'il existait des produits spécifiques pour ça, je gommais mes lèvres avec mon gommage visage. Puis j'ai découvert l'exfoliant de Benefit. Habituellement, je n'ai pas une grande confiance dans cette marque, bien que les packagings soient jolis, je trouve souvent que les produits ont l'air cheap mais cher quand même. Mais la, je dois avouer que je suis ravie et la meilleure preuve est que j'utilise l'exfoliant suivi du baume depuis deux ans maintenant (environ une fois par semaine, parfois deux l'hiver) et que je ne me suis toujours pas laissée tenter par une autre marque.
    • Hydratation: J'aime bien trimbaler tout un attirail de secours dans mon sac et s'il y a bien un produit qui ne me quitte pas, c'est un baume hydratant. 03c206d53a9fd29af0a52439ae8b54cd.jpgPour l'été, je me contente en général du benetint de Benefit. J'aime bien son petit pot et l'appliquer au doigt (il n'est pas liquide comme sur la photo) mais je dois bien admettre qu'il est un peu gadget et limité côté hydratation alors a9c8d1f0226b2247b5a20accd0ced96e.jpgl'hiver c'est Rêve de Miel de Nuxe que je glisse dans mon sac. Toujours le même principe en plus onctueux et plus hydratant, et en plus ça sent bon le miel et la fleur d'oranger. En revanche, je ne suis pas trop fan, d'une manière générale, des produits qui font double emploi (baume + gloss) pour la simple raison qu'un gloss c'est plutôt collant alors que pour moi un baume se doit d'être tout doux. Très prochainement, il y a de grandes chances 959b2dcdc690fa415b98ba8d4859b1cb.jpgque je teste le nouveau baume baiser de Lancôme qui ressemble à un bonbon ou encore celui de Bobbi Brown ou Sephora (tout petit et pas cher, idéal pour le sac). Mais, me direz-vous, tout cela est-il bien suffisant par grand froid?? 31cbde2ff26b8dab068784de55ea27cf.jpgAlors là je dis Stop!! et je me permets de vous rappeler que je vis à Marseille et par conséquent, le grand froid... connaît pas! Bon, d'accord, je veux bien admettre qu'il m'arrive de temps en temps de partir au ski et qu'un traitement de choc s'impose alors. Personnellement, je pense que dans certains cas extrêmes les cosmétiques de grande marque c'est bien joli, mais les produits de parapharmacie, c'est plus efficace. e9808a3f3fc9ddb6ad51d79524056685.jpgEn cas de grande déshydratation, deux solutions: Ceralip de Laroche Posay ou bien la crème de huit heures d'Elizabeth Arden, miraculeux!!!

    Et voilà, vous connaissez tous mes secrets et vous pouvez maintenant faire des bisous tout doux. Et vous, qu'avez-vous testé ou envie de tester???

    11466d733abf55f3d17a2ef9c3cb65da.jpg
  • Thomas Sabo, un bracelet plein de "Charms"...

    d5c85d72da410ff9336b6ed3b6cebbda.jpg

    Avez-vous vu le film "Si seulement...". C'est une histoire d'amour un peu cucul la praline, comme on les aime et où on pleure beaucoup avec Jenifer Love Hewitt.cdad9e4e54feaadab4b5334af4deaf70.jpg Dans ce film, son chéri lui offre un bracelet breloques dont chacune a une signification par rapport à leur histoire. J'ai vu ce film au cinéma en 2004 et je rêve d'un bracelet dans ce genre depuis, c'est dire si j'ai de la suite dans les idées. Seulement, comme à chaque fois que l'on a envie de quelque chose qui n'est pas à la mode, impossible d'en trouver un qui me plaise vraiment... Jusqu'à l'année dernière!! En effet, le bracelet breloque a fait une entrée fracassante de le top Mode 2006 et on ne voyait plus que ça dans toutes les boutiques (j'exagère juste un tout petit peu!). La mauvaise nouvelle bien sûr, c'est que du coup, tout le monde en a. Mais je ne me laisse pas abattre pour si peu, moi, mon bracelet breloque, c'est sûr, je le porterai encore dans dix ans (ou pas). C'est avec ces bonnes résolutions que je parcours frénétiquement les magasins à la recherche de cette perle rare capable de résister à mon poignet à la mode et aux années, lorsque je tombe en admiration devant les "charms" (oui, il parait que breloque c'est moins glamour, va comprendre) de Thomas Sabo.

    Inutile de préciser qu'en moins de cinq minutes, j'avais déjà acheté mon bracelet et ma première breloque, une petite boite de chaussures avec une mini paire à l'intérieur quand on l'ouvre (au centre de la photo).

    374d5980d61d328bda37d23ffe133f3b.jpg

     C'est exactement moi. Depuis je l'agrémente de temps en temps d'une nouvelle breloque: un sac à main, un escarpin rouge, un petit nounours Harrod's souvenir de mes six mois à Londres... un vrai bonheur. Mon bracelet me ressemble et mes proches aussi m'offrent des breloques qui ont une signification (une tétine à la naissance de mon filleul). De plus, c'est une tentation de tous les instants car il existe de très nombreuses breloques et qu'il y en de nouvelles à peu près tous les six mois.

    Même s'il y en a pour tous les goûts, il faut bien avouer que pour les fans du shopping que nous sommes il y a largement de quoi faire avec de nombreux sacs, de nombreuses chaussures et même des strings et du rouge à lèvres.

    733f8f214f462f4751801a72de2309dd.jpg

    Personnellement je rêve du jour où un homme m'offrira la petite maison "Home sweet home" pour me faire comprendre qu'il souhaiterait vivre avec moi. Oui, oui, je sais l'espoir fait vivre mais que voulez-vous, je suis une grande romantique. Et vous?

    http://www.thomassabo.com/